Auteur Sujet: Dagon - H-P Lovecraft  (Lu 848 fois)

Hors ligne Le Baron

  • Personaé
  • Administrateur
  • C'est sympa ici
  • *****
  • Messages: 57
    • Voir le profil
    • Mon site d'auteur
Dagon - H-P Lovecraft
« le: juin 25, 2016, 12:03:06 pm »
Citer
Présentation de l'éditeur :
Indicible et innommable, l'horreur est partout. Une menace universelle, aux dimensions démesurées du cosmos : dans la brume entourant les falaises de Kingsport, dans une vieille maison solitaire qui entre en résonance avec l'au-delà, dans le cadre rassurant de l'université Miskatonic d'Arkham, où le docteur Herbert West réanime les morts... Mais aussi en d'autres temps, d'autres lieux : au plus profond des abysses marines, antre du terrible dieu Dagon ; à Ulthar, où règnent en maîtres les chats ; au grand temple d'Ilarnek, dans lequel les hideux servants de Bokrug, destructeurs de la ville de Sarnath, adorent encore aujourd'hui leur idole impie...
Trente nouvelles d'effroi et de poésie ténébreuse, trente terribles révélations sur les secrets que dissimule la réalité.
Quatrième de couverture:
" Dagon et autres nouvelles de terreur est un livre précieux, car il représente en quelque sorte la pierre sur laquelle repose en équilibre instable la pyramide inversée des autres oeuvres ! Il contient la première et la dernière nouvelle écrite par Lovecraft : La bête de la caverne et Le clergyman maudit, c'est-à-dire l'alpha et l'oméga de la création lovecraftienne, en passant par ces fragments sauvés par chance de la destruction, fragments de la mémoire, du sommeil, des rêves, bref, de l'univers fantastique par excellence... Voici enfin venu le moment de lire ce recueil de nouvelles, allant de 1905 à 1937, le temps d'une vie, le temps d'une création, d'un univers. Elles nous semblent, par leur brièveté, leur force, comme la confession la plus intime de leur auteur, comme le témoignage ultime de celui qui les a engendrées. "

Howard Phillips Lovecraft, né le 20 août 1890 à Providence, Rhode Island, États-Unis et mort le 15 mars 1937 dans la même ville, est un écrivain américain connu pour ses récits fantastiques, d'horreur et de science-fiction.

Ses sources d'inspiration, tout comme ses créations, sont relatives à l'horreur cosmique, à l'idée selon laquelle l'homme ne peut pas comprendre la vie et que l'univers lui est profondément étranger. Ceux qui raisonnent véritablement, comme ses protagonistes, mettent toujours en péril leur santé mentale. On lit souvent Lovecraft pour le mythe qu’il a créé, le mythe de Cthulhu, pour employer l’expression d’August Derleth : l'ensemble des mythes de l'univers de Lovecraft constituaient pour l'auteur une sorte de « panthéon noir », une « mythologie synthétique » ou un « cycle de folklore synthétique ». Il voulait montrer essentiellement que le cosmos n’est pas anthropocentrique, que l’homme, forme de vie insignifiante parmi d’autres, est loin de tenir une place privilégiée dans la hiérarchie infinie des formes de vie.
« Modifié: juin 25, 2016, 12:11:41 pm par Le Baron »
Les décisions sont évidentes à prendre lorsque la seule alternative est la mort.
-Prières des Chevaliers Saints-
Livre de stratégie : Psaume 24 - Verset 3